Culottées
Pénélope BAGIEU

© Simoné Eusebio

Catégories
#Biographies
#Féminisme

En bref
Culottées, c’est l’hommage de la bédéiste Pénélope Bagieu rendu à des femmes extraordinaires de toute époque et toute origine, mais souvent oubliées de l’histoire.
Une première série de 15 portraits publiée sur le site du Monde.fr retraçait l’histoire et les faits marquants de chacune de ces héroïnes. Face au succès rencontré par les dessins de ces « femmes qui ne font que ce qu’elles veulent », 2 tomes seront édités, désormais réunis au sein d’un même coffret.
En seulement quelques planches, Pénélope Bagieu parvient, avec concision, justesse et humour, à nous embarquer dans l’univers de chacune de ces femmes inspirantes qui en dépit de l’adversité, ont pour point commun la liberté, l’audace et la détermination de mener leur vie comme elles l’entendent.

On y découvre notamment les histoires passionnantes de:
> Hedy Lamarr, actrice, productrice,… qui inventa pendant la seconde guerre mondiale un système de codage et de transmission encore utilisé aujourd’hui dans la téléphonie mobile et la technique Wifi
> Katia Krafft, volcanologue française surnommée « diable des volcans » dont les travaux et les photos ont largement contribué à la connaissance actuelle sur les volcans à travers le monde
> Phulan Devy, femme indienne qui après avoir connu la pauvreté et l’horreur du mariage forcé et du viol, deviendra reine des bandits puis parlementaire défenseuse de la cause des pauvres et des femmes
Et encore de nombreuses autres biographies en image qui amènent à repenser l’image et le rôle que peuvent jouer les femmes dans la société et l’histoire.

Notre avis
Avec la série Culottées, Pénélope Bagieu signe un travail absolument génial ! Génial parce qu’elle nous fait découvrir des femmes aux histoires passionnantes souvent inconnues jusqu’alors. Et doublement génial parce qu’au-delà des biographies illustrées de ces femmes, Pénélope Bagieu nous offre de nouveaux modèles, et une image de la femme beaucoup plus capable, libre, et audacieuse que ce qu’a bien voulu retenir l’Histoire. Culottées, c’est éducatif, drôle, bouleversant… et ça donne envie de rejoindre le groupe des « femmes qui ne font que ce qu’elles veulent ».

A cette époque, la NASA recrute. Et après des décennies à envoyer le signal « Hommes blancs uniquement », ils cherchent vraiment à diversifier les profils. Sans trop y croire, Mae postule. Un an plus tard, elles reçoit une réponse: « Tout dans votre parcours, la chimie, l’humanitaire, la danse, TOUT nous intéresse ».
Son chat sous le bras, elle part donc s’installer à Houston, Texas. Sa formation est extrêmement physique et inclut notamment des stages de survie en milieu hostile. Mais elle y arrive enfin. La première chose que Mae aperçoit depuis le hublot du STS-47 Spacelab, c’est Chicago! Elle se dit que, bizarrement, elle a toujours su qu’elle serait là à un moment. Qu’elle serait la première femme noire dans l’espace.
LIRE

VOUS AIMEREZ AUSSI

Amandine Teyssier
Amandine Teyssier
amandine-teys@hotmail.fr

Fondatrice Catalyz'Her : inspiration & empowerment pour accompagner les femmes dans leur {Rêv}olution professionnelle.

Aucun Commentaire

Ajouter un commentaire

#CATALYZHER

On se retrouve sur Instagram ?