Fleur PELLERIN - Catalyz'Her

Fleur PELLERIN

Femme politique & Femme d’affaires

Tags
#Business
#Politique
#Tech&Science

Je veux casser l'idée selon laquelle les technologies et le numérique seraient le domaine réservé des hommes.

En bref
Fleur Pellerin est un symbole de la méritocratie. Née en Corée du Sud, elle est adoptée par une famille française et grandit en région parisienne. Elève brillante, elle est bachelière à 16 ans, diplômée de l’ESSEC à 21 ans, puis de Sciences Po Paris, avant d’être admise à l’ENA à 24 ans.
Elle devient alors Magistrate à la Cour des Comptes, et débute son engagement politique.
En 2012, elle est nommée Ministre déléguée chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique. Son action sera particulièrement remarquée, avec différentes initiatives majeures dont le lancement du label « French Tech » pour structurer et promouvoir l’écosystème numérique français.
Elle deviendra ensuite Secrétaire d’Etat chargée du Commerce Extérieur en 2014, avant d’être nommée Ministre de la Culture et de la Communication jusqu’en 2016.
Dès son départ du gouvernement, elle démarre une carrière dans le secteur privé et créé le fond d’investissement Korelya Capital. Destiné à accompagner les investissements coréens en France dans le domaine des nouvelles technologies, Korelya Capital lève 2 fois 100 millions d’euros auprès du groupe Naver, quelques mois seulement après sa création.  Les fonds levés permettent de financer des startups françaises dans les nouvelles technologies (intelligence artificielle, big data, machine Learning,…).

Pourquoi elle nous inspire
Parce que Fleur Pellerin est un modèle de réussite au mérite, figure de l’écosystème numérique pourtant encore largement masculin. Sa connaissance et sa compréhension des enjeux de l’entrepreneuriat, notamment dans la tech, l’ont conduite à lancer ou participer à de nombreuses initiatives: suppression de l’indicateur 040 de la Banque de France qui marquait au fer rouge les entrepreneurs ayant connu une liquidation judiciaire, soutien à la conférence failcon pour changer le regard porté par les français·es sur l’échec,…
En 2013, elle a également contribué au dispositif « Entreprendre au féminin » destiné à inciter davantage de femmes à créer leur entreprise, y compris dans les secteurs innovants, là où les femmes sont sous-représentées parmi les créateurs ou les dirigeants.

#CATALYZHER

On se retrouve sur Instagram ?