Les jouets d’aujourd’hui pour préparer la mixité de demain

Les jouets d’aujourd’hui pour préparer la mixité de demain

Comme chaque année à l’approche de Noël, le casse-tête des cadeaux refait surface, nous plongeant dans les rayons jouets des magasins et des sites en ligne. Une immersion dans un monde encore empreint de stéréotypes, avec nombre de jouets genrés qui appauvrissent la représentation du monde des petites filles, et du rôle qu’elles pourront y jouer.

Jouets et représentation des rôles genrés

On pourrait légitimement penser que l’objectif premier d’un jouet est d’amuser et de divertir l’enfant auquel il est offert. Alors qu’est-ce qui a bien pu conduire à la création de jouets pour les filles d’une part, et de jouets pour les garçons d’autre part ?

Le monde merveilleux des jouets est encore clivant et marqué par des stéréotypes d’une autre époque. L’univers des petites filles s’y décline en 50 nuances de rose, avec des poupons à materner, de la dinette pour cuisiner, et les éternelles poupées à coiffer et à habiller. Tout est appel à la douceur, au soin et rappelle l’univers de la maison et du foyer.
Les choix présentés aux petits garçons sont tout autres : voitures de policiers et camions de pompiers, jeux de construction, vaisseaux et fusées. On est dans le domaine de l’exploration, de la conquête, et de l’autorité.

Et tout ça pose un vrai problème de fond : parce qu’au-delà de leur aspect ludique, les jouets mettent les enfants face à une certaine représentation du monde, et du rôle attendu pour chaque genre.
En plus de cela, les jouets participent à l’apprentissage et à la socialisation des enfants. Différentes enseignes font d’ailleurs référence à ce qu’ils appellent des « jeux et jouets d’imitation ».
Des jouets pour apprendre par imitation, c’est bien. Mais quand l’apprentissage devient : « jouer à la marchande » versus « jouer au bricoleur », ça coince !

Combien sommes-nous à avoir parfois préféré les petites voitures de nos frères et cousins, à nos traditionnelles poupées ? Combien de petites filles ont été qualifiées de « garçons manqués » parce que leurs jeux et leurs comportements ne collaient pas avec l’image de douceur rose poudrée attendue par la société ?
Si les jouets pour filles et garçons diffèrent, c’est vraisemblablement en raison d’une construction culturelle, plutôt que de différences biologiques.

Des idées de cadeaux pour une plus grande diversité

Face à la pauvreté de la représentation du monde offerte par l’industrie du jouet, des initiatives et idées cadeaux qui vont dans le sens d’une plus grande diversité émergent.

Les bénéfices sont multiples : éviter la répétition et la transmission de certains clichés, et donner aux enfants la possibilité de se projeter dans un monde au champ des possibles élargi.

Alors si vous êtes en quête de la pépite qui comblera votre fille, votre nièce ou votre petite cousine, voici quelques idées de cadeaux pour faire bouger les lignes :

À DECOUVRIR

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Amandine Teyssier
Amandine Teyssier
amandine-teys@hotmail.fr

Fondatrice Catalyz'Her : inspiration & empowerment pour accompagner les femmes dans leur {Rêv}olution professionnelle.

Aucun Commentaire

Ajouter un commentaire

#CATALYZHER

On se retrouve sur Instagram ?