La confiance en soi, une philosophie
Charles PÉPIN

CATEGORIES
#Inspiration
#LifeHacking

EN BREF
Dans son dernier livre La confiance en soi, une philosophie, le philosophe et écrivain Charles Pépin propose une réflexion sur cette ressource qui fait parfois défaut dans nos vies. Plutôt que de penser la confiance en soi comme une qualité qui tourne uniquement autour de l’individu, le philosophe élargit la réflexion sur ce qu’il qualifie de « conquête patiente, difficile ».
Selon lui, la confiance en soi est aussi une confiance en l’autre, une confiance en ses capacités, et enfin, une confiance en la vie.

Charles Pépin détaille notamment la manière dont se construit la confiance en soi dès notre naissance, en fonction des relations que nous développons avec nos parents et notre entourage. Un socle qui permettra de développer une sécurité intérieure, propice au fait d’oser davantage dans sa vie. Mais si la construction de cette sécurité intérieure a fait défaut dans nos jeunes années, elle peut arriver plus tard grâce à la confiance placée en soi par autrui. Ce fût par exemple le cas de Madonna qui après une enfance difficile, s’est révélée grâce à la confiance accordée par son professeur de danse.

Le développement de la compétence est aussi un vecteur de confiance en soi, d’autant plus si cette compétence est en accord avec nos aspirations et la personne que l’on a à coeur de devenir. Sur ce point, Charles Pépin cite Karl Marx qui décrivait le travail comme une opportunité de réaliser son individualité. L’auteur explique d’ailleurs que selon lui, les crises de milieu de vie et les burn-out sont directement liés au fait d’exercer un métier ou de mener une vie coupés de soi.

Enfin, puisque tout ne peut être sous contrôle, un certain lâcher-prise et une confiance en la vie seraient les signes d’une confiance en soi solide, de celle qui donne la capacité de prendre des décisions dans un monde complexe et incertain. La vraie confiance en soi serait donc aussi une confiance au-delà de soi.

UN REGARD SUR
> Le rôle d’une connexion authentique à soi : connaissance de soi, singularité, et intuition
> Le lien à autrui : les relations personnelles qui donnent confiance, et l’admiration de modèles
> L’action qui construit la confiance en soi : acquisition de compétences, action concrète, et plaisir
> Confiance en la vie : émerveillement, liberté, et lâcher-prise

AVIS
Dans son livre La confiance en soi, une philosophie, Charles Pépin propose sa vision de cette qualité qui sert de moteur à nos existences. De la même manière que dans Les vertus de l’échec, l’auteur illustre son propos en citant différents penseurs et philosophes (Emerson, Nietzsche, Bergson,…), mais il s’appuie aussi sur la vie de personnalités, dont Serena Williams, Madonna, ou encore George Sand.
Alors que de nombreuses études pointent ce déficit de confiance en soi chez les femmes, La confiance en soi, une philosophie est un livre qui fait du bien et qui ouvre de nombreuses pistes pour cultiver cette ressource.

N'ayez donc pas confiance en vous : ayez plutôt confiance en tout ce que votre action est capable de créer en vous offrant un point de contact avec le monde, ayez confiance en ce qui dépend de vous comme en ce qui n'en dépend pas, ayez confiance en la réalité que votre action est déjà en train de remodeler, ayez confiance en la chance que votre action peut provoquer, ayez confiance en ces hommes et ces femmes que vous rencontrerez et qui vous donneront peut-être des idées, des conseils, de l'espoir, et pourquoi pas, de l'amour.
LIRE

VOUS AIMEREZ AUSSI

Amandine Teyssier
Amandine Teyssier
amandine-teys@hotmail.fr

Fondatrice Catalyz'Her : inspiration & empowerment pour accompagner les femmes dans leur {Rêv}olution professionnelle.

Aucun Commentaire

Ajouter un commentaire

#CATALYZHER

On se retrouve sur Instagram ?